Page 2 of 2

Re: JAZZ

PostPosted: 07 November 2014, 19:35
by Marlowe
@Cornelius
Tu connais ce disque de Haden avec Kenny Baron au piano? Night & the city?

Re: JAZZ

PostPosted: 04 March 2015, 16:53
by Marlowe
Sortie du dernier album d'Avishai Cohen "From Darkness" avec Nitai Hershkovits au piano et Daniel Dor aux drums. En prime, le DVD du concert donné à Marciac en Août 2014.
S'il y a UN disque de jazz à acheter cette année (oui, je dis bien!), c'est celui-là. Dans la continuité de Duende, From Darkness est tout en ruptures, en mélodies, avec de longs débordements merveilleux de simplicité et d'émotion. Et puis, le DVD du concert... c'était un des plus beaux que j'ai pu voir, j'en ai encore des frissons... Si! :D

Re: JAZZ

PostPosted: 14 October 2018, 20:25
by Marlowe
Allez Louilla, mes frères! c'est Noël, la Pentecôte, l'Année Sainte! un peu comme si on venait de découvrir que Ludwig von en avait pondu une 10ème!!! Pensez, son dernier album sorti datait de 1967, et là, the miracle, the apparition, the retour of Magic Coltrane, oui, parfaitement, ça se nomme Both directions at once, Lost album; des enregistrements de 1963 retrouvés et sortis par Impulse. Pour faire court, ça se situe un peu avant Crescent, un morceau, Vilia, apparait je crois dans Birdland, le reste, jamais entendu. Découverte, du John Coltrane jamais entendu, oui, ça existe, ça se reproduit, j'ai 19 ans, je découvre Olé, volé chez Gibert mais y'a prescription; celui-là, je l'ai acheté, ok?
Plusieurs sessions du même morceau, jusqu'à parvenir à la perfection, plusieurs annoncent Love Supreme, on y devine les premières mesures, un autre part vers Giant Steps, jusqu'à On up, One down, le dernier morceau du 2ème CD, et là, on est sur le nuage, c'est pas mieux ou moins bien que Ole ou Love Supreme, c'est pareil, c'est à dire très très haut; un morceau inédit joué au sax soprano, puis le même un peu plus loin au ténor et on rêve de deux Trane, l'un soufflant du sop l'autre du ténor dans la même composition. Bon, derrière Trane, y'a du lourd, Jones aux drums et Garrison à la basse, c'est the section rythmique jamais égalée, même par le quintet de Miles Davis, et puis l'immense MacCoy Tiner, qui fait du Garrison avec la main gauche et du Trane avec la droite, et puis qui inverse, c'est pas un soliste, MacCoy, encore que je l'avais écouté en solo lors d'un festival de jazz que la mairie de Boulogne Billancourt organisait dans les années 80, il serait pas capable de faire ce que font par exemple Duke ou Monk, mais Duke ou Monk seraient infoutus de soutenir un rythmique pareille et la puissance de Trane; et sur cet album, les quatre sont au sommet, même si ça fait à peine un an qu'ils jouent ensemble. On se demandait comment Trane avait pu passer de Ole à Crescent et Love Supreme, on a la réponse, cet album c'est un peu le Silent Way de Miles, sauf que celui-là on le connait depuis 50 ans; alors que Both directions at once, Lost album, on rajeunit de 55 ans, sans filet.
:love:

Re: JAZZ

PostPosted: 15 October 2018, 08:32
by lanimal
Et bien de voir le bonheur que vehicule cette musique me remplit de joie!! :) Je dois avouer, je suis completement ignare sur ce genre de musique, mais tu m'as donne envie d'ecouter... tu me fais une copie de ta copie volee stp? ;)

Re: JAZZ

PostPosted: 15 October 2018, 15:15
by CORNELIUS
lanimal wrote:Et bien de voir le bonheur que vehicule cette musique me remplit de joie!! :) Je dois avouer, je suis completement ignare sur ce genre de musique, mais tu m'as donne envie d'ecouter... tu me fais une copie de ta copie volee stp? ;)


Marlowe n'a pas de copie volée, moi si... ;)
Cela dit, je ne te conseille pas de commencer ton apprentissage du jazz par ce disque !
Pas qu'il soit mauvais, loin de là, mais ne serait-ce que par sa médiocre qualité d'enregistrement ça peut rebuter (même si pour les amateurs de jazz la qualité est au rdv !).
Tu vas me dire que je véhicule encore le côté élitiste de cette musique (moi j'ai toujours parlé d'élitaire et je peux défendre le concept si nécessaire !), mais il faut bien avouer que l'écoute sur disque demande une attention toute autre qu'en live et c'est pourquoi il vaut mieux commencer par des choses plus accessibles ("Kind of Blue" de Miles Davis par ex) alors qu'en live, là je t'encourage à aller voir n'importe quoi, même les styles que je n'aime pas, la surprise suffira à aiguiser ta curiosité ou à tout le moins des questionnements sur tes impressions, sensations, sentiments, etc. et c'est bien la première chose que doit faire l'art :)
@+

Re: JAZZ

PostPosted: 15 October 2018, 18:41
by Marlowe
Mais non, la qualité de l'enregistrement est excellente, c'est quand même Impulse qui sort le disque. Et je n'ai aucune "copie volée", de disque; le cd a été régulièrement acheté à la FNAC, samedi dernier; quant à Ole, ok, c'était en 72 et j'estimais que la pauvreté n'était pas une excuse pour ne pas écouter du jazz; et d'ailleurs on entrait gratuitement aux concerts... :cool:

Re: JAZZ

PostPosted: 18 October 2018, 17:19
by Gwalchafed
Vous avez des vinyles sinon ?

Re: JAZZ

PostPosted: 18 October 2018, 18:31
by CORNELIUS
Gwalchafed wrote:Vous avez des vinyles sinon ?


Un peu pourquoi ?

Re: JAZZ

PostPosted: 25 October 2018, 14:20
by Gwalchafed
CORNELIUS wrote:
Gwalchafed wrote:Vous avez des vinyles sinon ?


Un peu pourquoi ?


Je me demandais...je suis pas très jazz, mais je me remets au vinyle...

Re: JAZZ

PostPosted: 06 June 2019, 11:15
by Marlowe
Un petit trésor sorti par la BNF Gallica en 2014 (désolé, j'ai du retard, je viens de le découvrir): des sessions datant de 1950 avec Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Thelonious Monk, Curley Russell, Buddy Rich, probablement de l'époque du Minton's Playhouse de Harlem.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8800382f.media
Ce disque est une merveille, déjà par la qualité de l'enregistrement; alors avec ce quintet, c'est inouï; le piano de Monk sur Mohawk, Dizzy et Bird qui se répondent sur Leap Frog.
Voilà, que du bonheur; ok, faut apprécier le bebop.
Un aperçu, Bloomdido, avec un Monk lumineux, Ruussell qui assure comme jamais de sa vie et Rich, sans doute le meilleur batteur de cette époque, faur écouter ces enregistrements avec Art Tatum et Lionel Hampton.
https://www.youtube.com/watch?v=rSVNBQuj_D4&list=RDreqvTT8oCxs&index=2

Bonne écoute!

Re: JAZZ

PostPosted: 06 June 2019, 13:36
by nanghars
Merci :salut: