les mensonges médicaux qui nous régissent

Pour conseiller, se faire conseiller pour nos loisirs en dehors de diplo (si, si, il y en a d'autres)

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par gabrielparis » 09 Janvier 2018, 21:07

Bonsoir,

En lisant votre littérature et bien que ne partageant pas le point de vue de ce bon vieux Tom, il me semble que le ton dénigrant et condescendant n’est pas très utile.
Vous allez me dire qu’il utilise le même, bah ça ne change pas grand chose, on devrait pouvoir parler de ça tranquillement...

Sinon petite précision:
- au niveau économique pour les labos c’est +20%de chaque classe d’age, donc pas 800.000 car il y a déjà une couverture de 70/75% en moyenne. Grabriel en parle.
- les amishes ne vivent pas hors vaccins meme s’is ont Une couverture plus faible que le reste de la population, ils sont assez proches des 60%. Il semble bien que la prévalence de l’autisme soit moins importante mais celle du nanisme l’est plus... est ce du aux enfants non vaccinés?! Mais lequel des deux?
Comme sur l’autisme certaines enquêtes qui ont montré que ça venait des vaccins étaient truquée c’edt Un peu compliqué aujourd’hui d’y croire.
Avatar de l’utilisateur
gabrielparis
Trolleur Bernardo
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 68
Inscription : 26 Juillet 2002, 11:22
Localisation : Île-de-France

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Gwalchafed » 09 Janvier 2018, 21:37

Les Amish ont surtout un taux de médicalisation général plus bas...ce qui fait que beaucoup de diagnostiques ne sont pas posés...

Mais il ne faut pas non plus exagérer ; ce ne sont pas non plus des ours : les chiffres pour les Amish de l'Ohio : http://pediatrics.aappublications.org/content/early/2011/06/23/peds.2009-2599?sso=1&sso_redirect_count=1&nfstatus=401&nftoken=00000000-0000-0000-0000-000000000000&nfstatusdescription=ERROR%3a+No+local+token
Gwalchafed
Avatar de l’utilisateur
Gwalchafed
*Médiateur*
Trolleur Tribun
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 675
Inscription : 07 Juillet 2007, 19:11
Localisation : Indre

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 16 Janvier 2018, 21:51

Y'a pas que le forum de diplo dans la vie : entre vie perso, boulot, et vacances, pas forcément le tps ni l'envie d'être au taquet - comme certains - sur ce sujet sensible, et où je vois tout passer, du sérieux au j'm'en-foutisme. Je vais revenir dans qq semaines pour vous répondre, à chacun, de façon posée - comme d'hab - pour ceux qui écrivent sérieusement, et à la soude caustique quand je repère la mauvaise foi (et en dilution 1DH pour les intervenants en dilettantes).

Entre temps, lisez Georget ; sérieusement, vous ne serez pas déçu de ces 25€ déboursés. Ou le bouquin de Simon à défaut (cf. lien à -2 posts).

"A chaque fois que je rencontre des représentants du monde médical, ils ne veulent pas entendre parler de cette théorie. Il s’agit d’une réaction quasi paranoïaque. C’est l’hypothèse la plus haïe du monde médical. Ils ne veulent tout simplement pas en entendre parler . Ce n’est pas seulement l’origine du sida mais c’est le comportement du monde scientifique qui est en cause ; c’est l’aspect le plus inquiétant de l’affaire."
--> ou pour ceux qui ont la flemme de lire, profitez de ce fil (dédié je le rappelle à tout ce qu'on vous dit pas sur les scandales sanitaires), avalez une pilule rouge et visionner cette coproduction internationale dt France 2, projetée à l'écran en 2004, mais très peu médiatisée (pas besoin d'être devin pour en voir la portée si tous les Français la voyait) : Les origines du Sida.
Les expériences frankensteinesques - ou koprowskiennes ici - de la vaccination n'ont pas sauvé de vies, mais par contre ont créé la plus grande maladie que l'humanité ait connu, bientôt 40 millions de morts. Différents cancers et maladies neurologiques en sont juste d'autres conséquences de méthodologies biotechnologiques jamais maîtrisées, que ce soit hier par les sérums simiens contaminés, ou aujourd'hui par le génie transgénétique (cf. livre de Georget).

Ah oui, j'oubliais : les pilules bleues des pharmaciens ne vous feront jamais grandir ...

A bientôt
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Moony » 18 Janvier 2018, 18:52

Moi aussi je te répondrai et pas en dilettante
Sinon tu sais quoi faire car je tousse et je mouche, c est pas grave doc ? ;-)
S'abstenir de punir n'est pardon que quand il existe le pouvoir de punir. Gandhi.
Avatar de l’utilisateur
Moony
Champion Master 2008
Trolleur Star
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 858
Inscription : 11 Février 2002, 15:17
Localisation : Île-de-France

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Chlipchlop » 28 Août 2018, 23:11

Ben voyons ... Le Médiator n'est qu'un peanut dans l'océan de saloperies mensongères que couvent le SM. Des dizaines de bouquins relatent tel ou tel mensonge sanitaire. J'espère que tout le monde sait que le cholestérol est un grand bluff, que les statines qui l'abaissent sont un futur un Médiator II, que le lait est triplement mauvais pour la santé, que c'est pas le gras qui fait grossir mais principalement le sucre du pain, pizza, pâtes, et surtout les boissons.

Sur le lait j'y crois pas. Mais si effectivement il parait que certaines personnes digèrent pas bien le lait, reste qu'historiquement le lait a longtemps eu et continue d'avoir une place très importante dans l'alimentation. Que tout d'un coup ce soit devenu un terrible poison: c'est pas crédible.
De même il ya pas mal de ragots qui circulent sur la lécithine de soja, l'huile de palme, le glutamate, le jambon fumé, le gluten... alors que d'un autre côté d'autres trucs comme le vin rouge et l'huile d'olive ne seraient que parés de plein de vertus. Tout cela parait à la fois très orienté et peu documenté et surtout très exégérés. On est pas dans l'alimentation rationnelle, mais dans la mode alimentaire.
Avatar de l’utilisateur
Chlipchlop
Trolleur En Herbe
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 215
Inscription : 08 Avril 2004, 22:46
Localisation : BXL

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 29 Août 2018, 22:33

Sur le lait j'y crois pas
encore un qui vit dans le "croyant"/"pas-croyant" ...

Tout cela parait à la fois très orienté et peu documenté et surtout très exégérés.
C'est sûr, avec un sac "rationnel" sur la tête, tu risques pas d'apprendre grand chose.
Au lieu de parler de croyances, documente toi avec un livre d'accès grand publique mais néanmoins très bien documenté, comme celui-ci.

Tiens, la message de Castor sur son serveur m'a réveillé. Je vois donc que j'ai toujours pas répondu aux croyants des vaccins. Allez, je vous ponds ça dans qq semaines le temps d'autre chose, p-têt même une tite partie pour me dérouiller :sleep:
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par lanimal » 30 Août 2018, 10:22

Sans avoir lu les 5 pages du post, ce n'est pas exagere chlip-chlop, cela a ete etudie et documente il y a deja pas mal de temps... Tout simplement, une vache a 6 estomacs, c'est comme ca que le veau arrive a digerrer le lait de sa mere en ecremant le liquide petit a petit... nous, c'est juste pas possible, du coup, une fois l'estomac passe, il couvre les intestins d'une pellicule qui empeche la digestion des autres aliment ET entraine chez les gros consommateurs de produits laitiers des cancers du colon, de l'intestin ou de l'estomac...
Apres "historiquement" comme tu dis, quand il n'y avait pas grand chose a bouffer et qu'un petit malin a compris comment utiliser cette source de proteines, c'en est devenu un business... un peu comme le vin apres tout! Ce n'est pas parce que nous consommons cela "historiquement" que c'est bien, ou bon pour la sante... :)

Puisque c'est la grande mode d'en parler (et de les fustiger si possible! :) ) en ce moment apres le depart d'Hulot, il suffit de regarder les influences des lobbys sur le monde politique pour comprendre pourquoi certains "poisons" (pour ne pas leur attribuer d'autres noms d'oiseaux) n'ont pas de substits plus sains pour l'homme ET la planete....

Les "poisons" dont je fais reference et qui me viennent en tete sont:
- le sucre (en premier et de loin!!!),
- le soja (car TRANSGENIQUE et souvent americain ),
- le lait (pour les raisons citees plus haut) et
- le ble (en moindre partie)
"Know the ennemy, know yourself, and victory is never in doubt, not in a hundred battles"
Avatar de l’utilisateur
lanimal
*Organisateur*
Trolleur Stérile
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 2656
Inscription : 24 Mai 2005, 18:15

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Gwalchafed » 30 Août 2018, 17:31

lanimal a écrit :Sans avoir lu les 5 pages du post, ce n'est pas exagere chlip-chlop, cela a ete etudie et documente il y a deja pas mal de temps... Tout simplement, une vache a 6 estomacs, c'est comme ca que le veau arrive a digerrer le lait de sa mere en ecremant le liquide petit a petit... nous, c'est juste pas possible, du coup, une fois l'estomac passe, il couvre les intestins d'une pellicule qui empeche la digestion des autres aliment ET entraine chez les gros consommateurs de produits laitiers des cancers du colon, de l'intestin ou de l'estomac...


En ayant lu les 5 pages du post. Je ne sais pas ce que Bombadil peut dire derrière, je le bloque, et je m'en fous, et je connais son argumentaire, il va citer l'autre complotiste de Lait, Mensonges, etc...
Par contre là tu dis de grosses bêtises. D'abord, la vache a un seul estomac, que l'on nomme la caillette, et trois (ou deux selon la manière de compter) pré-estomacs : le rumen, le réseau, le feuillet. Ces préestomacs servent à la prédigestion bactérienne des fibres alimentaires (de l'herbe, du foin, etc...). La caillette sert comme notre estomac.
La vache adulte est absolument incapable de digérer le lait, et pour cause, il serait complètement consommé par les fermentations bactériennes AVANT d'atteindre l'estomac.
Le veau, lui, a un système de bypass, la gouttière oesophagienne qui permet, complètement à l'inverse de ce que tu écris, de faire passer les aliments directement dans son estomac. Et là, comme ton estomac, comme le mien, et comme celui de tous les mammifères, sous l'effet de l'acidité gastrique, le lait caille (d'où le nom caillette), ce qui est le début de la digestion. Bref le veau digère le lait comme toi et moi dans son estomac. ;-)


La seule VRAIE différence est que l'intestin du veau possède une lactase, enzyme permettant de digérer le sucre du lait, qui est présente à la suite d'une mutation chez la majorité des populations à génétique européenne, mais chez la minorité des autres populations, chez qui la digestion du lait non fermenté (en fromage ou caillé) provoque des intolérances violentes.

On peut digresser à l'envi sur le business (quoique ta formulation laisse à désirer, vu la quantité de populations agropastorales dans le monde qui se nourrissent de produits laitiers sans aucun avantage économique - le vrai "business" date des années 50-60), mais ce qui va m'intéresser moi, ce sont tes allégations santé. Le lait ne donne pas le cancer. Le lait n'est ni bon, ni mauvais. Il existe des milliers d'inventions parcourant la toile, et seulement 4 faits sont en fait en lien avec le lait :
1) Un certain nombre de gens sont intolérants, plus ou moins, au lactose. facile à voir. faites le test en buvant un grand verre de lait le matin, voyez comment vous vous portez, vous n'en mourrez pas. :langue:
2) Chez les gros consommateurs de lait et de produits laitiers, il a été noté, dans les années 90, une forte corrélation avec la prévalence du cancer de la prostate. Alors qu_'un certain nombre de gourous nutritionnels ont blâmé les "facteurs de croissance" comme l'IGF-1, on sait depuis 2003 avec certitude qu'il s'agit en fait de la trop forte consommation de calcium...Votre risque augmente si vous consommez plus de 2g de calcium par jour. C'est 1,7L environ de lait, ou plus de cinq camemberts par jour... :roll:
3) A l'inverse, il a été soupçonné puis démontré à la même époque que la consommation de produits laitiers protégeait contre le cancer colo rectal. :biggrinangelA:
4) Une méconnaissance de l'épidémiologie de l'ostéoporose avait fait soupçonner un lien entre consommation de lait et ostéoporose, sur base d'un supposé "paradoxe du lait" qui prétendait que les populations ne consommant pas ou très peu de lait n'avait pas d'ostéoporose, sur base du seul exemple japonais. On sait depuis les années 2000 qu'au contraire, l'ostéoporose est une maladie majeure dans la population japonaise, touchant aujourd'hui plus de 12 Millions de personnes dans un pays d'à peine dix fois plus de population. :salut:

Un certains nombres d'autres liens - protecteurs ou nocifs - sont mis ici et là en évidence dans d'autres études, mais restent à vérifier - notamment parce que les résultats ressemblent parfois à ceux-ci : si vous êtes une femme asiatique, et consommez du lait, vous augmenterez de façon très faible mais significative votre risque de cancer du sein, sauf s'il s'agit de produits laitiers fermentés, auquel cas l'effet est protecteur. si vous n'êtes pas asiate, il n'y a pas de différence, que vous consommiez du lait ou non.... :biggrin:
Gwalchafed
Avatar de l’utilisateur
Gwalchafed
*Médiateur*
Trolleur Tribun
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 675
Inscription : 07 Juillet 2007, 19:11
Localisation : Indre

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 30 Août 2018, 23:34

ne vous laissez pas impressionner par le lobbyiste de la pensée panurgienne médicale. Des études contradictoires menées par ses copains lobbyistes, vous en trouverez à la pelle, vu les moyens de contre-feux que l'industrie et ses médias sponsoriés possède. Des études bien plus sérieuses menées par des gens n'ayant pas d'intérêt dans les financements de PNNS et autres ramassis de publicitaires, vous les trouverez dans ce bouquin passionnant.

Indice : si Gwal nomme cet éditeur un complotiste, c'est que forcément vous êtes déjà sur la bonne voie :). Dans les 4 points cités, le plus gros problème du lait est absent. Non, moi j'accuse pas Gwal d'être complotiste pro-lait (qq faits sont même partiellement justes), mais seulement un peu ignorant, et qui ne veut chercher/retenir que ce qui ne le met pas en contradiction avec son paradigme praticien.
Je m'absente qq moments, mais je reviendrai, j'avais promis d'enfoncer des grosses seringues remplies de sérum anti-panurgique - je le ferai, et ça va secouer pour certains :wavey:
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Gwalchafed » 31 Août 2018, 17:07

Voilà un bon exemple de ce que je disais, très récent et centré uniquement sur les problèmes cardiovasculaires : https://www.escardio.org/The-ESC/Press-Office/Press-releases/Current-advice-to-limit-dairy-intake-should-be-reconsidered
Gwalchafed
Avatar de l’utilisateur
Gwalchafed
*Médiateur*
Trolleur Tribun
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 675
Inscription : 07 Juillet 2007, 19:11
Localisation : Indre

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Chlipchlop » 02 Septembre 2018, 23:39

Les "poisons" dont je fais reference et qui me viennent en tete sont:
- le sucre (en premier et de loin!!!)

C'est surtout du à la fabrication industrielle de sucre.
- le soja (car TRANSGENIQUE et souvent americain ),

Le fait que ce soit américain ? ^^
- le lait (pour les raisons citees plus haut)

Ca dépned peut-être de quel lait ? Le lait stérilisé est à mon goût particulièrement insipide. Le lait cru est plein de vitamines mais présente certains risques Autant que je sache c'est plutôt le lait pasteurisé qui est recommandé parce que présentant un bon compromis.
- le ble (en moindre partie)

Encore faut il savoir de quel "blé" on parle. Le pain industriel à la levure chimique, j'arrive simplement pas à le manger. Par contre le bio au levain... :)
Le pain n'est absolument pas un poison. Mais c'est vrai qu'il y a des cas particuliers comme par exemple le fameux "gluten" qui a fait l'actualité ces dernières années.
Avatar de l’utilisateur
Chlipchlop
Trolleur En Herbe
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 215
Inscription : 08 Avril 2004, 22:46
Localisation : BXL

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Chlipchlop » 02 Septembre 2018, 23:49

Il y a quelques articles intéressants sur le sujet du gluten pour les anglophones dans le New York Times:
https://well.blogs.nytimes.com/2014/10/ ... c-disease/
Avatar de l’utilisateur
Chlipchlop
Trolleur En Herbe
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 215
Inscription : 08 Avril 2004, 22:46
Localisation : BXL

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 02 Décembre 2018, 17:11

Hier, je suis tombé par hasard sur le Replay d'Arte d'une rediffusion d'un doc de 2014 sur le Sida : Sida, un héritage de l’époque coloniale. Je ne peux m'empêcher de le signaler pour vous montrer un super cas d'école de fraude intellectuelle, visant à
1) dédouaner les vraies origines du sida sur autrui (ici la France coloniale au lieu de l'Amérique avec la concours de la Belgique)
2) classer les opposants à la théorie du doc en complotistes
3) promouvoir implicitement les vaccins (10'35").
Regardez comment un téléspectateur lambda (vous p.ex.) se ferait manipuler de bout en bout du film, en n'y voyant que du feu.
Le fil conducteur du doc est donc de prouver que le sida s'est développé plusieurs décennies avant les premiers cas recensés (fin 50's - début 60's à Kinshasa). Pour cela le médecin belge du doc recherche les plus vieux échantillons possibles de blocs de paraffine (renfermant des tissus pathologiques prélevés) afin de reconstituer par extrapolation la date t0 et l'origine géographique X0 du sida - rien que ça. Allons-y.

En premier, un titre bien choisi, orientant de suite le débat : ça vient de l'époque coloniale, donc rien à voir avec un accident technologique. Deuxièmement, les "anciennes théories" de l'origine du sida (lesquelles ? on n'en saura rien dans ce documentaire merdique) proviennent de complotistes : CIA, vaccins contaminés (4'09" dit en 2 secondes). Aucune explication sur tout le travail d'investigation des années 80-90 très bien relayé dans l'ancien documentaire - aussi projeté sur Arte (2003-4) : Les origines du Sida, dont une vidéo est ici, et qui est est crucial, car il démonte entièrement la thèse du complot : aucune machination de la CIA pour tuer des Africains ou je-ne-sais-quoi, seule une course d'un professeur américain vers le profit ... d'imposer le plus vite possible le vaccin de la polio à partir de cellules de rein de singes. C'est une honte totale que 10 ans après, le documentaire présent n'en parle pas une seconde. Mais continuons.
A 24'20", la voix-off nous dit que : "Il ne reste plus qu'à espérer que les plus anciens [blocs de paraffine] datent effectivement des années 50" Heeu... et là le spectateur-critique des faits - càd personne qui regarde un tel doc à part Bombadil - va nous dire : mais pourquoi ? Pourquoi faut-il espérer que ces blocs, susceptibles de renfermer le VIH, datent des années 50 ? Et là le summum du non-dit : à 25'12" : le protagoniste belge du doc, le médecin Dirk Teuwen "j'ai bien peur que nous n'arrivions jamais à remonter jusqu'à 1956 et avant. Nous sommes peut-être dans une impasse". Ben oui, pourquoi une telle date précise ? En quoi est-ce une impasse ? Et là seule une personne ayant connaissance des travaux américains de vaccination (cf. CTRL+F "Zaïre" ou "banal") comprendra entre les lignes : Koprowski est arrivé en 1957 pour faire construire sa ménagerie de chimpanzés (pour leur reins incubateurs du vaccin de la polio). Eh oui, le but du doc est de battre à jamais la théorie de la transmission du VIH par le vaccin anti-polio de Koprowski, et c'est jamais dit. Continuons.
Donc ils trouvent des blocs de paraffines, mais les plus anciens datent du début des années 60 quand l'épidémie est déjà très développée à Kinshasa. Un biologiste américain va alors étudier le génome de 200 blocs des années 60 : il trouve 3 cas de séquence génétique de VIH dans ces 200 blocs (28"20"). Il va alors, par les différences des génomes du VIH entre plusieurs années, extrapoler un temps t0 d'apparition du virus chez l'homme. Il illustre pour cela la croissance de bras de cactus en Arizona (l'écart de taille de différentes époques permet d'extrapoler la vitesse de croissance et donc d'estimer la date de ... sortie de terre ! :roll:). C'est tellement ridicule comme comparaison que seul un biologiste Américain penserait qu'une telle analogie serait réceptionné par un public - américain ? - aussi naïf qu'inculte en sciences. Il trouve donc le temps-zéro de la contamination en 1908. Bingo : c'est justement, comme le souligne l'historienne Coquery-Vidrovitch (apparemment la pote du médecin vu le tutoiement) - la période de colonialisme brutal français, martyrisant des travailleurs-esclaves transportant le bois et forniquant pdt les pauses. Ah oui, ils ont aussi réussi à trouver le point zéro : au sud du Cameroun, dans l'ancien territoire colonial français justement. Mais vous n'allez pas le croire, voilà sa méthodo : il récolte les selles des chimpanzés actuels (!) pour savoir où se situe le VIS le plus proche du VIH. Ben voyons, après 1 siècle de déforestation à tour de bras, de guerres, les singes seraient restés en place ; on se demande d'ailleurs comment il a réussi avec 3 forestiers (32'50") à récolter des selles bien échantillonnées sur tout le territoire de l'Afrique équatoriale, du Ghana au Burundi et de la Centrafrique à la Zambie ? :-)

Tout le documentaire est comme cela : des hypothèses tarabiscotés (une infection primaire par contact homme-singe, mettant 80 ans à se propager) reposant sur 3 génomes et qq crottes impliquant une conclusion implacable : "le sida est donc une maladie plus que centenaire" (38'25"). Jamais il leur est venue l'idée qu'avant l'explosion démographique du Zaïre, les zoo-infections, présentes depuis des millénaires, n'aient jamais décimés toute l'Afrique, càd qu'une infection locale du singe au chasseur n'allait jamais se répandre plus loin que sa famille (épouse, bébé). Et au contraire, imaginez ce que serait l'étrange épidémie VIH si rien n'avait été fait pour la comprendre et se protéger entre 1980 et aujourd'hui : oui, si elle avait apparu au 19e s. p.ex. par un accident de contact qui existe depuis la nuit des temps, elle aurait bien décimé des pans entiers de population de ce continent (p.ex 30% des Swazilis sont déjà infectés). Imaginez la force de propagation viral d'un contact aléatoire de sang d'un chasseur de chimpanzé dans la jungle en 1908, face à celle d'une campagne massive de vaccination contaminée au VIS de centaines de milliers de Zaïrois entre 1957 et 1960 ...

Pour finir, le détail qui va achever ce doc propagandiste de merde : regardez avec quelle sournoiserie intellectuelle le médecin Dirk Teuwen expose, à la fin du documentaire (50'59"), une boîte récente d'échantillons de paraffine : avec une bonne pause de la caméra pour voir une date notée au stylo (1955) sur cette boîte des plus récentes, puis l'ayant ouvert, un morceau d'enveloppe déchirée (mais pas du tout jaunie par 60 ans), pliée en deux, mais bien exposant par hasard le nombre 1955 à nouveau. On est censé comprendre quoi inconsciemment ? Ah oui, que c'est bien avant 1956 que le génome du VIH a été repéré. Bien sûr, en totale contradiction avec son passage 30 min avant "Nous sommes peut-être dans une impasse".
Oui mec, t'es dans une impasse frauduleuse, et crois-moi, avec de telles pratiques rodées, tu pourrais facilement rejoindre l'équipe hypocrite de l'ANSM pour réfuter la théorie conspirationniste de Cash Investigation sur les implants et mentir aux pauvres cobayes, tels ces pauvres Zaïrois cobayes du vaccin anti-polio de ses débuts.

Retour de Bomba, pour bientôt, répondre et achever la Bête-Vaccin
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Moony » 03 Décembre 2018, 19:45

Ce qui est certain c est qu il n y a pas de conclusion sur l hypothèse de départ : le vih un vaccin qui dégénère, un virus qui mute, une arme bio qui s est diffusée après un essai, un accident... Un virus ancien en Afrique qui a été introduit dans les sociétés occidentales oar le biais de la colonisation... On ne le saura jamais. On peut quand meme accepter de travailler surcded hypothèses si on presente ensuite des resultats rigoureux. Ce qui n était pas le cas. Je oense plutôt que le ledecin edt parti de présomptions et tente de faire rentrer celles-ci dans sa théorie pour denoncer la colonisation belge... Pour cela pas besoin d echafauder des théories ?
S'abstenir de punir n'est pardon que quand il existe le pouvoir de punir. Gandhi.
Avatar de l’utilisateur
Moony
Champion Master 2008
Trolleur Star
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 858
Inscription : 11 Février 2002, 15:17
Localisation : Île-de-France

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 04 Décembre 2018, 00:41

le vih un vaccin qui dégénère
non, pas qui dégénère, mais qui est dès le début contaminé par le virus simien de ces pauvres chimpanzés enfermés par dizaines dans des cages (engendrant stress, panique, violence, blessures et bjr les contaminations entre eux), dont les reins ont ensuite été broyés tous ensemble pour servir de support à la croissance de la polio des futurs vaccins. La suite de la contamination - après Kinshasa, via Haïti, puis les gays américains pour arriver aux US puis chez les hétéros - est succinctement racontée dans le livre de Michel Georget (édition nov 17). Comme quoi, ce bouquin est une mine d'informations. C'est Noël, achetez le avant que les gilets jaunes ne brûlent les entrepôts Amazon :evil:

On ne le saura jamais.
Oh que si. Il suffit que tu regardes le doc de 2003, et notamment le témoignage des anciens laboratins et médecins assistants zaïrois - encore en vie à l'époque du tournage du doc - de ce centre de vaccination américano-belge
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Moony » 04 Décembre 2018, 09:25

C est sans doutectres bien comme docu, mais comment sais tu qu il dit vrai meme si l autre dit faux ? La vérité ne vient pas de la bonne consideration que l on a d une réalisation ?
S'abstenir de punir n'est pardon que quand il existe le pouvoir de punir. Gandhi.
Avatar de l’utilisateur
Moony
Champion Master 2008
Trolleur Star
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 858
Inscription : 11 Février 2002, 15:17
Localisation : Île-de-France

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Bombadil » 05 Décembre 2018, 23:45

euhhh ... parce que tu attends que Big Bro' t'annonce la vérité ? T'as jamais pensé à la chercher toi-même ? :salut:
So, look it, and judge by yourself.
Perdón, mira el documental y haz trabajar tu cerebro (y ya basta con el inglés, surtout dans toutes ces pubs de m... qui fleurissent partout)
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
L'anarchie économique de la société capitaliste est la véritable cause du Mal. [Einstein]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 466
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: les mensonges médicaux qui nous régissent

Message par Moony » 09 Décembre 2018, 21:26

Non je te pose la question à toi, je ne dis pas ce que je sais, je te demande de me/noys dire ce qui te permet d affirmer cela ? Pas forcement de defiance envers toi mais seulement souvent la conclusion un peu trop vite balancée, une relation de cause à effet un peu survolée, exemple sur le vih
S'abstenir de punir n'est pardon que quand il existe le pouvoir de punir. Gandhi.
Avatar de l’utilisateur
Moony
Champion Master 2008
Trolleur Star
 
10 ans d'ancienneté5 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 858
Inscription : 11 Février 2002, 15:17
Localisation : Île-de-France

Précédent

Retour vers Y'a pas que Diplo dans la vie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit