le capitalisme qui nous régit

Pour conseiller, se faire conseiller pour nos loisirs en dehors de diplo (si, si, il y en a d'autres)

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 20 Avril 2017, 15:54

ah ! J'ai un peu relancer l'inflation de ce fil ;)
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 20 Avril 2017, 15:58

Pour Macron qui serait un double de Hollande, il me semble que c'est difficile à cacher, il était son conseiller puis son ministre de l'économie tout de même... Personne n'est dupe. Seulement il reste un choix très réduit si on ne veut pas des extrêmes... Mélenchon est-il un extrême, c'est difficile à dire ???
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Bombadil » 20 Avril 2017, 22:58

Manu7 a écrit :Pour Macron qui serait un double de Hollande, il me semble que c'est difficile à cacher, il était son conseiller puis son ministre de l'économie tout de même... Personne n'est dupe. Seulement il reste un choix très réduit si on ne veut pas des extrêmes... Mélenchon est-il un extrême, c'est difficile à dire ???

J'espère que t'es pas sérieux Manu. On parle pas de dictature du prolétariat. En quoi ce programme (version courte ici) peut-il être traité d'extrémiste ?? J'imagine que les profs de math n'appartiennent pas aux 0.05% les plus riches du pays (càd à salaire mensuel > 33.000€), qui se feront taxer à 90% sur leur dernière tranche dépassant ce montant :roll:

Et si c'est la personne qui te dérange, jette un dernière coup d'oeil à cette vidéo, qui résume bien mieux que les caricatures désolantes dont nous abreuve le système médiatique (chaviste, castriste, poutiniste, bachariste, ... il manquerait plus que georgesmarchéiste :) )

Après, vous pourriez tous pleurer vos mamans si un des 3 autres passait.
2017, c'est le coche à prendre. Le Peuple qui nous régit serait un fil bien plus sain que celui-ci ....
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
"Ignorance, Fear, Cupidity": hurrah for the new French motto. [3/4 des Français]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 431
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Chelmi le belge » 24 Avril 2017, 21:04

Bombadil a écrit :J'espère que t'es pas sérieux Manu. On parle pas de dictature du prolétariat. En quoi ce programme (version courte ici) peut-il être traité d'extrémiste ?? J'imagine que les profs de math n'appartiennent pas aux 0.05% les plus riches du pays (càd à salaire mensuel > 33.000€), qui se feront taxer à 90% sur leur dernière tranche dépassant ce montant :roll:

Et si c'est la personne qui te dérange, jette un dernière coup d'oeil à cette vidéo, qui résume bien mieux que les caricatures désolantes dont nous abreuve le système médiatique (chaviste, castriste, poutiniste, bachariste, ... il manquerait plus que georgesmarchéiste :) )

Après, vous pourriez tous pleurer vos mamans si un des 3 autres passait.
2017, c'est le coche à prendre. Le Peuple qui nous régit serait un fil bien plus sain que celui-ci ....


C'est si triste de voir qu'on n'a pas réussi à convaincre assez de monde. :drop:
Reste un choix impossible : la haine ou le libéralisme décomplexé ?
Je suis vraiment triste. :cry:
Avatar de l’utilisateur
Chelmi le belge
Trolleur Star
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 854
Inscription : 03 Mars 2003, 15:35
Localisation : Bas-Rhin

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 24 Avril 2017, 23:45

Bomba, j'aime bien comment tu déformes mes propos... :) J'ai écrit "Mélochon est-il un extrême ?" Et tu réponds en quoi peut-il être traité d'extrémiste ??
Je ne l'ai pas traité d'extrémiste, j'ai dit que je ne savais pas tellement où le placer... Et à mon avis c'est ce petit doute qui a causé sa perte. Pourtant, c'était pas loin... Si ça se trouve il n'était pas plus à gauche que Pierre Mauroy de 81...
Pour le système médiatique, bof, Mélochon, il assure très bien son image médiatique tout seul... Seulement il n'est pas assez clair. Et il n'a pas réuni la gauche c'est tout de même un gros défaut (de la gauche) pas uniquement Mélenchon...
C'est marrant le parti socialiste et le PR ont fait la même erreur. Une primaire entre eux, pour faire plus démocrate, sauf qu'au lieu de faire plus démocrates ils ont fait plus cons !!! Ils ont déchiré la couverture et maintenant ils pleurnichent. Et pourtant ils jurent qu'ils avaient la bonne technique pour guider la France. Mais ils n'arrivent même pas à guider un parti. Ils veulent gérer les finances de l'état et leur parti est criblé de dettes !!!
Pour revenir avec Mélenchon, son programme n'était pas son problème, mais il a joué un rôle pour creuser son sillon de gauchiste en dehors du PS alors que finalement c'est un frondeur du PS honnête puisqu'il a claqué la porte. Mais les autres frondeurs n'auraient jamais du jouer le jeu de la primaire du PS, il fallait se casser comme Macron et rallier Mélenchon et faire un accord entre eux. Ils n'ont pas été capables et bien tant pis pour la France... Car pour gouverner, il aurait fallu s'entendre, donc si c'était pour encore jouer pendant 5 ans les trahisons et les frondes, c'est du n'importe quoi. Les primaires, c'est valable pour réunir plusieurs mouvements. Mais là, c'est de la médiatisation débile et de la mauvaise démocratie. La droite (LR) a donné les clés de l'hélico à Fillon qui n'a jamais voulu redescendre avant d'attraper la queu du Mickey !!! Au PS, ils ont explosé l'hélico avant qu'il décolle !!! Valls voulaient faire taire les frondeurs en gagnant la primaire, mais ils auraient continuer leur fronde; et Hamon crie à la trahison car lui il voulait faire taire Valls...


Autre problème, qui faisait un peu trop table rase, c'est l'histoire de la 6ème république. Ce n'est pas le bon moment. Comment créer une bonne constitution quand on n'est pas capable de s'entendre ???
Une nouvelle constitution ne changerait rien.

Le plus incroyable dans cette histoire, c'est que Hollande n'avait aucune chance et Macron n'en avait pas tellement plus au départ et pourtant Macron est passé !!! En plus, lui au moins il n'a même pas eu besoin de dire que la Finance était son ennemi... ;)
Hollande était peut-être un mauvais président, mais il est vraiment trop fort stratégiquement !

Mais bon, nous oublions une chose, nous avons les médias que l'on regarde et les gouvernants que nous élisons... Quand on dit qu'ils sont tous "............" et bien c'est que nous le sommes nous aussi un peu... ;)

Quelque part si on veut que les choses changent et bien, il faut peut-être remonter nos manches !!!
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 24 Avril 2017, 23:59

Autre pb pour Mélenchon : il annonce un programme et il dit qu'il va partir une fois élu. Il annonce une 6ème république en disant que c'est le peuple qui va créer la constitution mais il donne les grandes lignes de cette nouvelle constitution, alors c'est qui commande lui ou le peuple ? Si on choisit au hasard dans la population alors on aura 20 % de FN dans l'assemblée constituante ??? Je sais c'est succins et rapide comme lecture mais il me semble qu'au final dans cette nouvelle république il y aura des élus et le pb ce n'est pas la république mais plutôt les élus. Ce n'est pas par hasard que c'est finalement celui qui a le moins d'expérience qui a été élu...
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Bombadil » 25 Avril 2017, 21:06

bon je vais pas m'éterniser ici à répondre à des a priori de gens qui ne se sont pas vraiment intéressés à la campagne et aux programmes.
Mais histoire de couper - de suite - l'herbe sous le pied de ceux qui mtnt se déchargent de leurs responsabilités (non Manu, nous ne "sommes pas "nous aussi un peu... ". Seuls 3/4 des gens le sont), je vais répondre à ma manière, sans circonvolutions de ménagement, vu le tragique de la situation.

Je ne l'ai pas traité d'extrémiste, j'ai dit que je ne savais pas tellement où le placer... Et à mon avis c'est ce petit doute qui a causé sa perte.
C'est tout l'inverse. La gauche et la droite ne veulent plus rien dire. Qu'est-ce un Asselineau, un Cheminade ou un Melenchon ? Macron a bien été conseillé : lui même ne voulait pas se revendiquer d'une zone de l'échiquier, mais être considéré comme hors-parti. Il est ni de droite, ni de gauche, juste un n-ième pantin du Système qui nous régit : néolibéral inconscient (+1.2 M chômeurs), atlantiste, et hypocrite comme tous ceux qui défendent le statu quo le sont.

Seulement il n'est pas assez clair. Et il n'a pas réuni la gauche c'est tout de même un gros défaut (de la gauche) pas uniquement Mélenchon... [...] mais il a joué un rôle pour creuser son sillon de gauchiste en dehors du PS alors que finalement c'est un frondeur du PS honnête puisqu'il a claqué la porte.
Ca veut rien dire une fois de plus. Réunir qui ?
- des niais - soit disant frondeurs du PS - qui croient de l'on peut initier un vaste programme keynésien en restant dans les traités austéritaires européens ? Le programme de la F.I est totalement incompatible avec celui de Hamon, l'ex-futur Tsipras français, car les prémisses nécessaires à cela n'existent simplement pas. Alors à quoi bon jacqueter de "rassembler la gôche" ?
- des inconscients qui restent à l'Otan et, à la botte des US, sont prêts à déclarer la guerre à une Russie via des arguments exposés sur un PowerPoint (au mieux), ou via la bonne American Vox ? (si si, comme pour les 2 affaires du gaz sarin en Syrie, en 2012 et aujourd'hui)

C'est marrant le parti socialiste et le PR ont fait la même erreur. Une primaire entre eux, pour faire plus démocrate, sauf qu'au lieu de faire plus démocrates ils ont fait plus cons !!! Ils ont déchiré la couverture et maintenant ils pleurnichent.
L'erreur a été de laisser participer tous les Français pour qu'ils élisent une personne à qu'ils ne donneront pas leur voix : cf. les qq imbéciles "insoumis" qui ont voté Hamon pour sacquer Valls ... et se retrouver avec un Hamon contre JLM. Alors que si on avait laissé les solfériniens se démerder entre eux, on aurait eu Valls, qui aurait récupéré au moins 1/3 des votes de Macron, JLM les 2/3 ou la totalité de Hamon, et JLM+Le Pen seraient passés premiers, donc le prog de la F.I élu au final.
Certains sont et seront toujours nuls en stratégie (que ce soit à Diplo qu'aux élections ... - je n'accuse personne de précis, je ne sais qui a voté aux primaires du PS ou pas, les intéressés se reconnaitront)

Autre problème, qui faisait un peu trop table rase, c'est l'histoire de la 6ème république. Ce n'est pas le bon moment. Comment créer une bonne constitution quand on n'est pas capable de s'entendre ??? Une nouvelle constitution ne changerait rien.
Argument de comptoir de bar. Une 6e République, par le travail de l'Assemblée Constituante pdt 1 à 2 ans, aurait été mené en parallèle du programme de la F.I. Le programme n'empêche pas la 6eR, et réciproquement. Au contraire, c'est complémentaire pour refaire le lien des Français à la politique que la plupart ont délaissé à cause de toutes les hypocrisies du néolibéralisme depuis 30 ans (cf. un Robert Hue qui menait le PCF pour se retrouver chez Macron mtnt - comment ne pas comprendre la rage des ouvriers sur 20 ans quand un tel saboteur a pu téléguider le PCF vers une stratégie de gauche bobo ?)

c'est que Hollande n'avait aucune chance et Macron n'en avait pas tellement plus au départ et pourtant Macron est passé !!!
Macron a demandé à Hollande de ne pas le soutenir pour éviter l'effet "boulet". Mais vu comment le Système merdiatique l'a soutenu depuis des mois (des unes partout), comment s'étonner que les Français de base n'aient rien vu de la future supercherie qui s'annonce ?

Hollande était peut-être un mauvais président, mais il est vraiment trop fort stratégiquement !
Tu parles. Il n'avait ni prévu la sortie de Macron de son gvmt, ni celle de Valls pour le concurrencer. Sa carrière est morte depuis longtemps. C'est le Système financier qui est trop fort stratégiquement (cf. déclaration de Bayrou ci-dessus).

Autre pb pour Mélenchon : il annonce un programme et il dit qu'il va partir une fois élu.
Seconde preuve que tu ne reprends que les résumés anti-Mélenchon du Système au lieu de comprendre à la source même. Il aurait fait son programme en parallèle des travaux de l'A.C, puis soumis au référendum la 6eR après ~2 ans, puis démission (obligatoire) pour l'élection du premier président de la 6eR. S'il aurait fait du bon boulot (c'est un futur conditionnel, donc pas d'imparfait, non ?), il se serait ss doute présenté pour être ce premier président-là, personne ne lui aurait contesté l'honneur de le faire.

Il annonce une 6ème république en disant que c'est le peuple qui va créer la constitution mais il donne les grandes lignes de cette nouvelle constitution, alors c'est qui commande lui ou le peuple ?
Il a le droit de donner son avis sur comment il verrait certains points : un peu de proportionnelle, le référendum révocatoire etc ... Il l'a dit à maintes reprises : "au final, c'est l'A.C qui tranchera".

Si on choisit au hasard dans la population alors on aura 20 % de FN dans l'assemblée constituante ???
Autre argument d'ignorant. Il n'a jamais dit que ce sera un choix au hasard total : Cf. le programme de la F.I sur ce sujet (page 15), et le site M6R pour les débats.

Je sais c'est succins et rapide comme lecture mais il me semble qu'au final dans cette nouvelle république il y aura des élus et le pb ce n'est pas la république mais plutôt les élus.
Ah merde. J'avais oublié que dans une république il faut une assemblée représentative, càd des élus. C'est vrai que ce serait plus simple de construire une - très - grande arène de 50.000.000 de places (style La Guerre des Clowns) afin que chacun puisse donner son avis ...

Quelque part si on veut que les choses changent et bien, il faut peut-être remonter nos manches !!!
Too late, dude.

Que vienne le Chaos pour faire table rase de notre société de merde (20% ont qd mm vôté pour un pourri comme Fillon, 21 pour une menteuse comme Le Pen, et 24 pour un pantin du Système Financier comme Macron. J'ai updaté ma signature - certains pourront ainsi se reconnaitre)

-----------
Je conclus tout cet immense gâchis par les 2 derniers paragraphes de la Déconnomie de J. Généreux (cf . lien au dessus) :

"Le réalisme m'incline à penser que le piège systémique s'est déjà refermé sur nous, et que l'histoire ne peut que se répéter. L'effondrement brutal des systèmes pourris reste à ce jour l'issue habituelle et assurément plus probable que leur réforme progressive.
De crises en catastrophes, nos sociétés finiront bien, comme en 1945, par prendre une autre voie. Un jour, une prochaine génération devra sans doute concevoir la reconstruction après l'effondrement chaotique de l'Union européenne, après une nouvelle Grande Dépression, après une seconde guerre civile en Amérique [...]
[Mais] aucun progrès durable ne sera jamais assuré si la génération qui l'engage ne transmet pas à la suivante l'intelligence et la culture qui l'ont rendu possible. Sans cette transmission, nous ne sortirons jamais d'une histoire dans laquelle, jusqu'ici, il n'arrive pas qu'une société surmonte une impasse autrement que par le désastre.
"

En effet, ça arrive.

Amen.
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
"Ignorance, Fear, Cupidity": hurrah for the new French motto. [3/4 des Français]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 431
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 26 Avril 2017, 19:49

Bombadil : "Seconde preuve que tu ne reprends que les résumés anti-Mélenchon du Système au lieu de comprendre à la source même"

C'est marrant car je n'ai pas lu un résumé anti-mélenchon mais simplement le lien que tu m'avais conseillé de lire. C'est vraiment écrit qu'une fois élu il démissionne pour créer la 6ème république, après je me doute bien qu'il y aurait une période de transition mais pas 5 ans tout de même... Donc il propose une programme assez court tout de même... Et le gros pb c'est qui fera la nouvelle constitution...
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 27 Avril 2017, 14:21

@ Bombadil : j'ai bien relu le programme et en particulier cette page 15 sur la composition de l'assemblée constituante, et il est bien question de tirage au sort d'un certain pourcentage décidé par les votants qui auraient eu le choix entre des listes ou le tirage au sort. Mais tu as rappelé que j'étais prof de math donc je sais de quoi je parle quand il est question de tirage au sort et de proportionnalité. Et au final nous aurions eu environ 20 % de partisans du FN, et chaque mouvement auraient été représentés proportionnellement car le hasard s'il est fait correctement aurait lui aussi suivi la proportionnalité, et bien nous aurions eu quoi comme résultat au final ???

Je me demande même si le référendum serait effectivement passé ???

Je ne comprends pas bien le principe selon lequel, il ne faudrait aucun ancien parlementaire dans cette assemblée constituante, cela laisse entendre que finalement un ancien élu ne serait pas égal en tant que citoyen à un ancien candidat non élu, c'est bizarre comme principe.
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 27 Avril 2017, 14:40

Que vienne le Chaos pour faire table rase de notre société de merde


Tu oublies deux choses, la société de merde c'est NOUS et le chaos c'est pire que la merde.

Et la tentation du chaos, est malheureusement dans l'air du temps, l'Histoire est cyclique...

On peut se dire que ceux qui sont dans la merde juste aux cous ne verront pas la différence, et bien l'Histoire démontre le contraire, dans le chaos, ce sont les plus petits qui paient le plus cher !

Le prix de l'or grimpe, et on voit fleurir des petits articles dans les revues spécialisées comme quoi tout bon père de famille devrait avoir dans son patrimoine au minimum 30 000 € en or (je parle des familles moyennes car les riches ont déjà bien plus dans leur coffre). On peut toujours jouer au chaos et à la table rase, les puissants sont déjà prêts, ils ont bien quitté la France pour ne pas payer les impôts alors si c'est pour échapper au chaos, en dehors des romantiques, ils n'hésiteront pas une seconde.

D'ailleurs le pb il est bien là, la France n'est pas seule au monde, il faudra donc que tout le monde change, et que les impôts soient payés par tout le monde sans exception. Ce serait une belle révolution !!!
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Bombadil » 28 Avril 2017, 15:27

C'est vraiment écrit qu'une fois élu il démissionne pour créer la 6ème république, après je me doute bien qu'il y aurait une période de transition mais pas 5 ans tout de même... Donc il propose une programme assez court tout de même... Et le gros pb c'est qui fera la nouvelle constitution...
Disons 1,5 ans - 2 ans pour l'AC. En cette période, il a dit plusieurs fois qu'il usera de tout l'arsenal de la Ve pour faire son programme (j'ai la flemme de chercher toutes les vidéos où il le dit clairement). Après le référendum sur le projet de Constitution de l'AC, il démissionne oui. Mais il est clair qu'il se serait présenté pour être le premier de la VIe, surtout si les premiers effets sur l'économie se faisaient sentir dans cette période (ce qui aurait été inéluctable par sa politique keynésienne par la demande). Il n'y aurait eu aucune période de transition : juste le temps d'organiser les élections, soit 1 mois au max France de transition - et non le résidu de temps jusque 5 ans.

j'ai bien relu le programme et en particulier cette page 15 sur la composition de l'assemblée constituante, et il est bien question de tirage au sort d'un certain pourcentage décidé par les votants qui auraient eu le choix entre des listes ou le tirage au sort. Mais tu as rappelé que j'étais prof de math donc je sais de quoi je parle quand il est question de tirage au sort et de proportionnalité. Et au final nous aurions eu environ 20 % de partisans du FN, et chaque mouvement auraient été représentés proportionnellement car le hasard s'il est fait correctement aurait lui aussi suivi la proportionnalité, et bien nous aurions eu quoi comme résultat au final ???
En effet, je vois bien dans tes raisonnements que tu es effectivement un prof de math. Les listes proposées ne seraient pas un reflet de ce premier tour. Qui s'intéresse au changement vers une 6e Rép ? Sauf erreur, 2 candidats sur 11 (Hamon et Mélenchon). Le reste est nostalgique de la Ve : ils ne veulent pas de changement. Si demain l'A.C se fait, si les Français devront se prononcer pour le choix de listes, vers qui se tourneront-ils ? Vers des conservateurs d'un statu quo de la monarchie présidentielle de la Ve, qui a donné le résultat que voilà en 20, puis 30 ans ? Ou s'intéresseront-ils à voter des listes où les règles du jeu changeraient ? (cf. proposition de la F.I dans le mm document)
Mais surtout, ton problème est que tu raisonnes en statique. Même si 20% de "pro"-FN entraient dans l'A.C pour débattre pendant 1 à 2 ans, que crois-tu qu'il en ressortira ? Sur les 20% de votants FN, disons 5% sont des racistes, 5% militants d'extrême-droite dans sa définition d'origine (plus de fric pour les riches, moins de contrôle d'Etat), et 10% sont des paumés qui ne comprennent rien aux enjeux de leurs choix. Laisse-moi discuter une journée avec un de ces paumés, et je te le convertis en premier supporter de la F.I. Laisse-moi 1 an discuter avec les 20% du FN, et 95% voteront JLM à l'issue [évidemment, je serais bien plus diplomate que cassant comme sur ce forum, car ici j'ai pas le temps d'argumenter pdt des heures pour vous faire passer un point de vue à l'opposé de vos croyances]

Je me demande même si le référendum serait effectivement passé ???
Bizarre ton interrogation. Celui de 1958 est passé à ... 83%. Les gens, en temps de crise durable, veulent de nouvelles solutions, pas le conservatisme, c'est humain.

Je ne comprends pas bien le principe selon lequel, il ne faudrait aucun ancien parlementaire dans cette assemblée constituante, cela laisse entendre que finalement un ancien élu ne serait pas égal en tant que citoyen à un ancien candidat non élu, c'est bizarre comme principe.
En quoi un parlementaire aurait plus de légitimé à choisir les nouvelles règles ? (p.ex. droit au logement vs. droit de la propriété). Au contraire, ces gens ont tellement eu affaire aux lobbyistes et au pouvoir de toutes sortes pour ne plus pouvoir penser de façon neutre (cf. un Fillon, un Thevenaud ou Cahuzac qui possèdent un réel biais cognitif dans le jugement "de bon sens"). De plus, c'est une disposition à double sens : le député de l'AC ne peut être un ancien parlementaire, et surtout ne pourra pas être un futur parlementaire ! C'est à ce prix qu'on écarte tout conflit d'intérêt - chose qui nous paraisse normale, mais tellement désuet/achronique/crypto-communiste par les "élites" du système

Tu oublies deux choses, la société de merde c'est NOUS et le chaos c'est pire que la merde.
Rêve pas, je fais pas partie de ton NOUS.

Et la tentation du chaos, est malheureusement dans l'air du temps, l'Histoire est cyclique...
C'est pas une tentation, c'est l'issue inéluctable du libéralisme acharné contre l'intérêt général des gens : la Grande Dépression, la Guerre Mondiale, ou des Guerres Civiles.

On peut se dire que ceux qui sont dans la merde juste aux cous ne verront pas la différence, et bien l'Histoire démontre le contraire, dans le chaos, ce sont les plus petits qui paient le plus cher !
Dans une lutte juste, ce sont toujours les plus justes qui tombent les premiers - ainsi est toute Lutte sanglante - le martyr crée la conscience pour les moins courageux.
Mais si chaos il y a, tout le monde trinquera - pas sûr que les plus riches s'en sortira mieux (cf. prochaine guerre civile aux US). D'ailleurs, même mtnt, les enfants de ces classes huppées morflent à la sortie des études. J. Généreux l'a bien démontré dans sa Déconnomie : même les patrons, et même certains prix "Nobel" de l'économie (... de la banque de Suède en fait), ont le cerveau tellement biaisé qu'ils ne voient pas la voie mortelle où ils engagent leur pays, alors que la solution pour tous - de travailleur à patron - est vraiment à portée de main.

On peut toujours jouer au chaos et à la table rase, les puissants sont déjà prêts, ils ont bien quitté la France pour ne pas payer les impôts alors si c'est pour échapper au chaos, en dehors des romantiques, ils n'hésiteront pas une seconde.
N'importe quoi. Tu lis trop de sites conspirationnistes ;-). Ce sont que la poignée de milliardaires/centaines-millionaires qui peuvent ou ont fait cela. Peu de pays seront épargnés. P-ê on retrouvera un Bill Gates dans un bunker de Svalbard à faire pousser ses graines, ou un Peter Thiel réfugié à Hobitville chez Frodon, mais quand le Chaos arrivera d'un coup - les riches n'iront pas loin ...

D'ailleurs le pb il est bien là, la France n'est pas seule au monde, il faudra donc que tout le monde change, et que les impôts soient payés par tout le monde sans exception. Ce serait une belle révolution !!!
Encore un argument de comptoir de bar. L'UK n'est pas seul au monde et sort qd mm de l'UE. Si on relance la France par une politique keynésienne massive, t'en fait pas, d'autres peuples européens désespérés (Europe du Sud) n'attendent que ça pour se joindre à nous. La différence est que dans bcp de pays, il n'y a pas de porte-parole aussi doué que Mélenchon pour faire bouger les raisonnements de la majorité des citoyens sclérosés par 95% de médias de 9 milliardaires ...


Voilà que le 2nd tour arrive. Certains ne savent pas pour qui voter, je peux vous dire en tous cas que ce que je ferai : ni Le Pen, ni Macron. Dans les 2 cas de victoires, les Français comprendront comment ils ont été cons de donner leurs voix à une faux-cul notoire ou un banquier-marionnette du Système.

Et ceux qui me répondront que c'est mal, qu'il faut faire barrage au racisme blablabla ... voilà ce qu'un Insoumis a écrit en réponse à une telle critique:

Reprenant le discours de certains médias, un ami m’a dit qu’il trouvait les Insoumis violents, anti-démocratiques et prompts à monter les français les uns contre les autres par leurs discours guerriers. D’après lui, en votant Macron, on vote pour des idées. Voilà ce que j’ai répondre à ce genre de discours :

« Croire en une France où tout le monde est d'accord est non seulement naïf mais en plus dangereux : les seuls systèmes où tout le monde est d'accord, ce sont les dictatures.
Te voir définir Macron comme un rassembleur et les Insoumis comme des gens violents me peine à un point que tu ne peux sûrement pas envisager.
Macron a été créé par une bulle médiatique, un battage tonitruent et continu de tous les moyens de communications non libres. Toutes les principaux journaux, radios et chaînes de télé appartiennent à des milliardaires à qui il promet cinq ans de bonheur béat. Ce qui reste, le service public, est sous les ordres du gouvernement qui a lancé et soutenu Macron. Point de vue idée, Macron est le champion du tout et son contraire qui lui permet d'être cru par des gens aux idées opposées. Tout ce qu'on sait de sûr, c'est qu'il va pousser plus loin le libéralisme économique. Ainsi, toute autre mesure sera toujours indexée sur cet objectif. Bref c'est un mouvement faux et imposé par les élites, matraqué de manière incroyablement assourdissante pour empêcher toute voix discordante, toute pensée critique de venir gripper la machine.

La France Insoumise, déjà c'est franc. On ne s'appelle pas Insoumis par hasard. Le programme a été créé, façonné par des centaines de gens de manière collaborative. C'est le résultat du travail de la base, du peuple. On y a mis nos tripes putain. On en a ras-le-bol mais on est trop consciemment humains pour verser dans la haine. Alors on a créé, créé, créé, jusqu'à obtenir un truc qui tienne la route. On a inventé des dizaines de moyens pacifiques pour faire passer nos idées, on a été novateurs de bout en bout. Et tout est parti d’en bas. Mélenchon, ce n’est même pas la partie émergée de l’iceberg, c’est juste le drapeau tout au sommet. Parce que dans cette oligarchie on peut pas être entendu sans ce drapeau. On n’a jamais porté une personne mais un programme qu’on a bâti ensemble. Un programme HUMANISTE. Comment oses-tu nous accuser de violence ? Nous sommes pour la paix, profondément. Nous militons pour le respect, la dignité et le bien-être humain, animal ou écologique pour tous. Pas pour 1% de la population, pas pour ceux qui ont une certaine couleur de peau ou un certain degré de richesse. POUR TOUS.
Et toi, tu oses, TU OSES me dire que "toi" tu votes pour des idées ? Mais t’es tu posé cette simple question "Les idées de qui ?" J’espère vraiment que non, parce que si tu l’es posée et que ça ne t’a pas fait gerber quand t’as réalisé que ce sont celles de Gattaz et de tous les mecs les plus riches du pays, ça craint. Ca craint sévère.
Parce que la violence, elle est déjà là, instaurée par des années de politiques inhumaines. La violence, c’est celle qu’on vit au quotidien. La violence, c’est voir des compatriotes perdre leurs emplois tous les jours au nom de la "compétitivité". La violence, c’est voir des millions de français vivre sous le seuil pauvreté au nom de la "rentabilité". La violence c’est savoir qu’on fout des gens à la rue parce qu’ils n’ont pas les moyens de payer leur loyer. La violence c’est voir qu’on peut faire deux mois de prison pour un paquet de riz et s’en sortir indemne après avoir volé des millions à son pays. La violence, c’est voir nos dirigeants vendre des armes pour "prôner la paix". La violence, c’est voir la Terre se faire massacrer au nom du "profit".
Cette violence - qu’on appelle la Violence Symbolique - tout est fait pour qu’on ne la perçoive pas comme telle, pour qu’on se dise que c’est normal, qu’on y peut rien. Et bien si, on y peut quelque chose, et on compte bien agir contre.

Alors, dire cela fait de nous des extrémistes ? Des gens violents ? Non, juste des gens en colère. Colère légitime. Colère face à notre impuissance. Colère face aux élites qui se gavent et qui nous donnent des leçons. Colère face à ces individus qui se torchent avec des billets de 500 et nous expliquent ce que l'on pense. Colère face à l'urgence écologique qui est bien plus importante que tout, si ce n'est l'urgence démocratique.
Le procès fait à cette colère est le même que celui qu'on fait aux femmes qui revendiquent leur droits, le même que celui qui a été fait aux populations noires quand elles se sont battues pour leurs droits. La négation du droit à la colère est une arme d'oppresseur. Il faudrait ainsi montrer son désaccord de manière douce et polie, sans accroc et sans éclat. Mais quand est-ce que cela a marché ? On peut rêver d'égalité, de fraternité, d'amitié et pour autant devoir hausser le ton et montrer les dents pour y accéder. Alors c’est sûr, si les oppresseurs étaient d'accord pour cesser leur oppression sur un simple appel à leur compassion et leur humanisme, on n’aurait pas besoin de se battre pour nos convictions. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça.

Alors oui, on va se battre. Non on n’acceptera jamais Macron comme "notre président".
Nous sommes INDIGNÉS, nous sommes INSOUMIS, SOYONS INGOUVERNABLES. »
Dernière édition par Bombadil le 28 Avril 2017, 15:29, édité 1 fois.
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
"Ignorance, Fear, Cupidity": hurrah for the new French motto. [3/4 des Français]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 431
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Marlowe » 28 Avril 2017, 15:44

Voilà que le 2nd tour arrive. Certains ne savent pas pour qui voter, je peux vous dire en tous cas que ce que je ferai : ni Le Pen, ni Macron. Dans les 2 cas de victoires, les Français comprendront comment ils ont été cons de donner leurs voix à une faux-cul notoire ou un banquier-marionnette du Système.


Tu as bien raison, fais-toi plaisir, c'est la plus important, l'intérêt collectif, on s'en fout; c'est aussi ce que clamaient les communistes dans l'Allemagne de 1932. Ce que vous ne voulez pas voir, surtout pas, c'est que les fascistes parviennent en douceur au pouvoir et que, lorsqu'ils le tiennent, il est impossible de les en sortir. Le pire, pour vous, c'est que vous ne vous rendez pas compte de la pénétration des idées du FN dans vos esprits: le FN n'a pas changé depuis 2002, mais c'est vous qui avez changé, vous avez intériorisé certaines idées du FN au point de placer sur un même plan Le Pen et Macron. Le Pen n'est pas, comme tu le dis une faux-cul notoire, on s'en fout d'ailleurs qu'elle soit une faux-cul notoire, et si tu ne trouves que cela pour la qualifier, c'est bien grave et désespérant; ou très révélateur, comme on veut. Moi, une partie de ma famille est partie en fumée dans les années 40, et ceux qui ont allumé le feu, ce sont les ancêtres de Le Pen, pas ceux de Macron.
in girum imus nocte et consumimur igni
Avatar de l’utilisateur
Marlowe
Trolleur Femelle
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 2136
Inscription : 22 Février 2005, 19:18

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Superpippo » 28 Avril 2017, 16:34

Je rejoins Bombadil et ajoute une nuance.
JLM (ou plutôt la France Insoumise) a fait 3 campagnes en une : présidentielle, législative, "constituantives".

- On aurait pu se contenter de la campagne présidentielle, avec 3-4 mesures phares. Ce sont d'ailleurs celles que l'on a retenues au final : constituante pour la VIè, plan A/B pour l'Europe, sortie de l'OTAN. Des vrais trucs de président, choses que peu d'autres candidats présentaient vus qu'ils ne voulaient pas changer les institutions (tous sauf Asselineau et dans une moindre mesure Le Pen et NDA).

- À cela, on a rajouté un contenu législatif, avec des mesures qui sont applicables par un gouvernement et pas par un président : transition écologique, impots, salaires, retraites, sécu, école, non ubérisation, vision de la police, point de vue sur l'immigration... Au final, des trucs très marqués à gauche, qui ont permis aux médias et aux autres candidats de nous classer à"l'extrême gauche".

- Et une troisième campagne pour proposer déjà des articles de la constitution future : règle verte, droits des animaux, droit de vote à 16 ans, IVG, euthanasie, exemplarité des élus, non-cumul, référendums révocatoires...

Ca fait beaucoup, avec énormément de sujets abordés - malgré tout d'une cohérence hyper poussée et détaillée. J'y ai adhéré dans sa globalité mais je comprends qu'en multipliant les mesures évoquées, on multiplie aussi le nombre de réticences.
Bon, je ne sais pas si l'on doit conclure des résultats que c'est un succès ou un échec. Toujours est-il qu'on n'est pas au second tour, je vois donc plutôt le verre à moitié vide.
Marquer le mouvement à gauche a permis de rallier des communistes et assimilés (s'il en restait), mais a fait fuir certains autres électeurs. La campagne de 2012 était beaucoup plus axée là-dessus, quasi exclusivement.
Comparativement, les campagnes de Fillon, Macron et Hamon sont de vraies campagnes de 1er ministre, comme par le passé en fait. Rien de stimulant.

Le plan "constituantive" a noyé un peu certaines mesures et d'autres étaient peut-être trop clivantes (vote à 16 ans, IVG) ; les Insoumis les ont probablement trop mises en avant et quoi qu'il en soit nous avons mal présenté les choses. Ce n'était pas "si JLM est élu, le droit à l'IVG sera dans la constitution", mais plutôt "dans la constitution, nous pourrons écrire que l'IVG est un droit, si l'assemblée le propose et si le peuple le valide par référendum".

Dans au moins une vidéo de la semaine et un carnet de campagne, JLM avoue qu'ils ont hésité à mettre en avant tous ces sujets, à faire ces 3 campagnes en une. Difficile de se décider, mais au final il l'ont fait et je pense qu'il faut espérer que les thèmes abordés conserveront une place dans le débat public grâce à cette campagne triple. Enfin bon, faire campagne juste pour avancer les idées et élever le débat, c'est quand même frustrant...
Avatar de l’utilisateur
Superpippo
Trolleur Bernardo
 
10 ans d'ancienneté
 
Message(s) : 93
Inscription : 19 Août 2007, 15:03

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 28 Avril 2017, 17:04

Bombadil, tu es marrant, du moment que je tente d'expliquer les défauts de Mélenchon, tu considères automatiquement que je suis anti-Mélenchon... Comment arrives-tu à cette conclusion ?

Quand je dis que la société c'est NOUS, tu dis que tu n'es pas dans le NOUS, alors tu n'es pas dans notre société ? Tu n'es pas inscrit sur les listes électorales ? Tu n'es pas français ?

Ensuite l'argument de 1958 sur le référendum, franchement tu es sérieux car on peut en sortir des référendums historiques qui vont dans un sens ou dans l'autre...

Et l'argument selon lequel un votant de FN est plus facile à convaincre qu'un votant de Mélenchon... C'est prendre les gens pour des veaux, et c'est justement un défaut de politiciens, ils se prétendent capables de convaincre n'importe qui sur n'importe quoi...

Pour le message du sympathisant insoumis, j'aime bien tout ce qu'il dit, je suis d'accord avec lui, il a prouvé qu'il était pacifique, mais quand je lis sa conclusion, je sais que je suis un prof de comptoir de bar mais je trouve sa conclusion un peu contradictoire, j'ai l'impression qu'il est pacifique mais ...

Ni l'un ni l'autre. C'est marrant nous sommes du même avis mon cher Bombadil et pourtant je n'arrive pas à la même conclusion. Ne pas voter pour défendre la démocratie est un concept qui me dépasse car je suis petit dans ma tête. Cela revient souvent dans les arguments des insoumis, les autres ne comprennent pas aussi bien qu'eux. On se croiraient autour d'un guéridon, il est préférable d'exclure ceux qui ont une pensée négative si on veut rentrer dans une phase d'osmose suprême. Ceux qui ont des pensées négatives devraient à mon avis faire leur auto-critique, et même si en France il n'y a pas de région froide comme la Sibérie nous avons la Guyane... ;)

Mais les gens ne sont pas idiots, tout le monde sait que le capitalisme nous gouverne, et que rien n'est simple. Nous avons voté Chirac après le choc de 2002, et là on hésiterait ? On a été déçu par Chirac c'est une blague ? On savait tous pour qui on votait ? Chirac a été comme prévu et voire un poil meilleur avec la non-intervention en Irak car Sarkosy aurait sans doute fait pire...
Là Macron, il ne cache pas son jeu, on voit tous d'où il vient et où il va... Pour moi, ce ne sera pas pire que Fillon que Chirac ou Sarkosy et sans doute pas meilleur...
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Bombadil » 28 Avril 2017, 18:42

Manu :
Quand je dis que la société c'est NOUS, tu dis que tu n'es pas dans le NOUS, alors tu n'es pas dans notre société ? Tu n'es pas inscrit sur les listes électorales ? Tu n'es pas français ?
Bien sûr que si. Mais tu viens d'enlever un terme essentiel : "la société c'est NOUS" ≠ "la société de merde c'est NOUS"

Ensuite l'argument de 1958 sur le référendum, franchement tu es sérieux car on peut en sortir des référendums historiques qui vont dans un sens ou dans l'autre...
Sur une nouvelle Constitution ? Vas-y.

Et l'argument selon lequel un votant de FN est plus facile à convaincre qu'un votant de Mélenchon... C'est prendre les gens pour des veaux, et c'est justement un défaut de politiciens, ils se prétendent capables de convaincre n'importe qui sur n'importe quoi...
Je ne suis pas d'accord. Je ne peux le prouver, mais je pense qu'au moins 50% de gens votant le Pen le font car ils veulent faire péter le Système comme moi, mais ont moins confiance en Mélenchon que le Pen pour y arriver. Ce sont pas veaux, mais des paumés. Ceux qui sont des veaux - à la De Gaulle - sont ceux qui ont voté Macron.

il a prouvé qu'il était pacifique, mais quand je lis sa conclusion, ... je trouve sa conclusion un peu contradictoire, j'ai l'impression qu'il est pacifique mais ...
C'est parce que tu confonds Violence (contraire de Pacifisme) et Insoumission. Les médias ont tout fait pour présenter la chose ainsi (cf. liens ci-après)

Ni l'un ni l'autre. C'est marrant nous sommes du même avis mon cher Bombadil et pourtant je n'arrive pas à la même conclusion. Ne pas voter pour défendre la démocratie est un concept qui me dépasse car je suis petit dans ma tête.
Oh non, je n'ai jamais dit que je n'allais pas voter. J'ai déjà mon bulletin qui est prêt.

Nous avons voté Chirac après le choc de 2002, et là on hésiterait ?
J'ai voté pour Chirac au second tour, j'ai voté pour Hollande idem. Mais je vais pas me faire couillonner une 3e fois. Le Système a monté en épingle le FN sur ces 2 décennies avec une dédiabolisation progressive en parallèle à la montée des injustices (qui oserait dire le contraire ?). Je n'ai jamais dit de me suivre sur le 2nd tour - je suis pas votre messie, vous faites ce que vous voulez mes amis - j'exprime juste mon point de vue personnel.

----
Marlowe :
mais c'est vous qui avez changé, vous avez intériorisé certaines idées du FN au point de placer sur un même plan le Pen et Macron
Je ne voterai jamais le Pen. Où as-tu lu que c'est la même chose pour moi ?

on s'en fout d'ailleurs qu'elle soit une faux-cul notoire, et si tu ne trouves que cela pour la qualifier, c'est bien grave et désespérant; ou très révélateur, comme on veut.
Sous-entendu nul. Ca me fait penser à un autre débatteur d'ici.
Tout le monde sait qu'elle est raciste et fasciste - qui le nierait ? Mais si je mettais ces 2 épithètes, cela accolerait les votants pour elle comme de même nature. Au moins 10% sur les 20 sont des paumés intellectuellement parlant, rien de plus. Et elle joue sur ses mensonges pour leur faire avaler des analyses des plus fallacieuses et hypocrites - d'où ce terme que je lui ai accolé. Rajoute ce que tu veux, je serai ok avec toi.

Moi, une partie de ma famille est partie en fumée dans les années 40, et ceux qui ont allumé le feu, ce sont les ancêtres de Le Pen, pas ceux de Macron.
J'en suis navré. Mais tu penses réellement que dans une époque comme la nôtre, où 1/4 des Français ont des origines proches étrangères, que le Pen va rouvrir les stades du Vel d'Hiv et parquer les musulmans étrangers pour les envoyer on ne sait où ? Arrête, tu vas te faire peur à toi même bientôt.

Oui, avec le Pen ce serait ss doute pire qu'avec Macron. Le seul point positif serait que le Système s'écroulerait alors plus rapidement par rapport à Macron - des élections anticipées viendraient p-ê plus vite, aucune réalisation de tes cauchemars hallucinants en notre temps. [Pour mémoire, ce sont les socialos et radicos, et non les communistes, qui ont ouvert la boîte de Pandore nazo-fasciste dans les années 30 : laisser Hitler réoccuper la Rhénanie, non-intervention en Espagne, accords de Munich.]
Aujourd'hui, ceux qui peuvent amener la vraie guerre, ce sont les néocons américains et leurs laquais altanto-otanesques (UMP, PS, ...), et ici en Europe leur porte d'entrée est l'Ukraine vs. Russie. Macron les soutient, comme Sarko et Hollande l'ont fait.

Sous Mitterrand, le Système a créé - ou plutôt autorisé - le FN pour détourner les voix de la légitime colère populaire vers un épouvantail, contre qui même un canard pourrait gagner au 2nd tour.
Sauf qu'aujourd'hui, ce Système est allé si loin dans l'injustice que cette 5e roue du carrosse peut leur revenir à la gueule. Il a tout fait pour discréditer un courant comme la France Insoumise. La presse a, jusqu'au dernier moment, saboté Mélenchon avec une campagne massive et hystérique :
- « Mélenchon le délirant projet du Chavez français »,
- « Maximilien Ilitch Mélenchon »,
- « Castro, Chavez...Mélenchon, l'apôtre des dictateurs révolutionnaires sud-américains »,
- « Hollande: Mélenchon est un dictateur, pas un démocrate. Voter Mélenchon, c'est voter Chavez »,
- « Le coup de massue fiscal sans précédent de Mélenchon »,
- «Le programme de Mélenchon : un bing bang social d'un autre temps »,
- « Mélenchon ou la Paix du...Kremlin »...
Toute alternative doit être diabolisée, il faut tuer l’espoir.

Je ne cautionne donc personne, je donne juste la suite du programme que vous aurez - ou pas - à choisir.

----
Des Français fainéants d'esprit, ignorants, cupides, ont décidé de plonger le pays dans le chômage de masse, les injustices, la souffrance des rejetés - vers des ténèbres d'inhumanité. Qu'ils prennent leurs responsabilités. La gangrène macroniste ou le cancer généralisé lepeniste : c'est donc à eux de choisir comment finir nos jours avant de passer à autre monde.

Le monde va vaciller. Auparavant, la coupe se remplissait ; à présent elle déborde.
Bonne chance à tous.
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
"Ignorance, Fear, Cupidity": hurrah for the new French motto. [3/4 des Français]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 431
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Marlowe » 28 Avril 2017, 20:35

Ça ne m'enchante pas de défendre Blum, mais je ne peux pas te laisser écrire des contrevérités historiques:
-la remilitarisation de la Rhenanie, c'est avant les élections de Front Populaire, en février 36
-Munich c'est septembre 38, rien à voir avec le Front Pop, c'est Daladier le Chef de Gouvernement
-l'Espagne, oui mais je ne défends pas le Front Populaire et ses sympathiques prolétaires qui fêtaient les congés payés pendant que Madrid était bombardé

Et dans mon post précédent je parlais des communistes allemands, qui par exemple, se sont alliés au NSDAP pour faire tomber le gouvernement social-demo de Prusse
Ce qui ne les a pas empêchés de se faire zigouiller dans les camps nazis (et staliniens aussi)

Tu dis que j'ai des délires paranoïaques, et j'aimerais bien qu'il en soit ainsi: l'Histoire ne se répète pas, ok, mais parfois elle bégaie.
in girum imus nocte et consumimur igni
Avatar de l’utilisateur
Marlowe
Trolleur Femelle
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 2136
Inscription : 22 Février 2005, 19:18

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 29 Avril 2017, 00:50

Bombadil : je vois bien ce que tu veux dire quand tu dis qu'il y a plein de votants FN qui sont paumés. Mais ils ne sont pas totalement paumés. Ils savent très bien ce qu'ils font. Quand on discute avec des personnes de politique, on reconnait très vite une petite ritournelle, et là, moi je sors du débat. Car je sais où on va terminer. Cette petite chanson, nous la connaissons tous : "Oui, oui, Marine elle y va fort, mais elle dit des choses vraies..." "Un bon coup de balai, ça ne ferait pas de mal..." "Il faut qu'ils comprennent..." "On n'a jamais essayé le FN, qui sait ?"

On peut facilement répondre à toutes ses phrases, mais c'est peine perdue, tout est devant les yeux de tout le monde mais quand on ne veut pas voir on ne voit rien. Macron, les banques, le pognon ça passe bien mais on sait tous que la famille Le Pen et le pognon ya de quoi dire aussi... Le Fn détourne l'argent européen... on ferme les yeux
Elle fait référence à Jaurès, à De Gaulle, etc... on ferme les oreilles
De Gaulle c'est quand même assez caustique, car l'OAS a tenté de le tuer... Et bon, là encore on retrouve les idées de l'OAS sur l'Algérie française dans le FN, c'est encore bien présent. On ferme sa mémoire...

Ceux qui votent FN ne sont pas tous racistes, non, non, ils sont seulement xénophobes.

Le problème avec les paumés xénophobes c'est qu'on facilement leur faire enfilé un uniforme...
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 29 Avril 2017, 00:55

A la limite en relisant Marlowe, on peut aussi supposer qu'il y a des gens qui votent FN alors qu'ils sont totalement contre les idées du FN, mais uniquement pour foutre la merde histoire de se venger de leur mauvaise condition ou motivé par un calcul hyper malin. Ouais c'est hyper futé.
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Bombadil » 29 Avril 2017, 11:38

@ Marlowe
tu m'as lu trop vite. Je dis d'abord : "Aujourd'hui, ceux qui peuvent amener la vraie guerre, ce sont les néocons américains et leurs laquais altanto-otanesques (UMP, PS, ...), et ici en Europe leur porte d'entrée est l'Ukraine vs. Russie. Macron les soutient, comme Sarko et Hollande l'ont fait."
Et en effet en France, ce sont leurs amis socialistes et radicaux qui se sont couchés à 3 reprises:
- 1936 remilitarisation en Rhénanie : sous Sarrault, radical-socialiste, soit la branche de centre gauche à la Macron
- 1936-38 contre l'intervention pour sauver la République d'Espagne : sous Blum, socialiste, avec les radicaux-socialistes farouchement contre
- 1938 : accords de Munich : sous Daladier, radical-socialiste, l'arrière-grand-père de Macron en somme

@ Manu
Les votants FN sont sans doute largement xénophobes, mais si tu leur détricotes le programme irréaliste de le Pen (fermer les frontières - comment ??), que tu leur montres que la France des années Jacques Tati n'est plus qu'une image d'Epinal, que tous les essais du FN au pouvoir local se traduisent par une régression sociale terrible (crèche, assoc', cantines, transports, ...) et des affaires d'abus social, qu'elle est une vraie bourgeoise nantie ayant comme objectif premier de casser tous les impôts progressifs - socle de l'égalité fiscale, si tu as le temps de l'Assemblée Constituante pour leur montrer tout cela par a+b, alors oui, ils sortiront de leur peur xénophobe et ignorance
Compromise, conformity, assimilation, submission, ignorance, hypocrisy, brutality, the elite: All of which are American Dreams. [RATM]
"Ignorance, Fear, Cupidity": hurrah for the new French motto. [3/4 des Français]
Avatar de l’utilisateur
Bombadil
Trolleur Vétéran
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 431
Inscription : 07 Juin 2003, 00:15
Localisation : Twilight Zone

Re: le capitalisme qui nous régit

Message par Manu7 » 29 Avril 2017, 18:49

Oui on peut sortir de l'ignorance mais pour la xénophobie c'est une autre histoire...

Sinon, je reviens sur un point que Bombadil tu relances souvent ce sont les médias. Je ne dis que les médias sont bons en France mais on ne peut pas dire qu'ils dirigent les pensées. Sinon si on reprend l'exemple du FN, leurs scores devraient baisser car il est évident que l'ensemble des médias ne valorisent pas le FN. D'ailleurs le FN n'a aucun intérêt à être trop médiatisé, car plus on rentre dans les détails plus ils ne sont pas crédibles, donc ils cultivent le mythe de la persécution et utilise une rhétorique bien huilée. Ils choisissent les médias et les formats. Ils peuvent passer un temps incroyable à expliquer que le FN n'est pas d'extrême droite pour ensuite développer plein de solutions qui correspondent en tout point aux valeurs d'extrême droite...
Bref moins ils communiquent plus ils grimpent.

Pour Macron, c'est sans doute vrai que les médias l'aime bien, mais pas uniquement par intérêt, les médias passent leur temps entre chaque élection à deviner quel sera le prochain président car c'est un bon filon pas compliqué à suivre avec des feuilletons bref c'est vendeur. Et dès que Macron est arrivé au gouvernement, il est devenu la coqueluche des médias, il est glamour, il fait vendre, etc... Bref on rentre dans ces critères people et comme avec les stars, les médias se feront une joie de le descendre si nécessaire. Juppé avait la faveur des médias mais c'est Fillon qui est arrivé en tête. Il y a eu Balladur par le passé. Pour moi, les médias surfent sur la vague mais si Macron est arrivé en tête, il y a d'autre raisons tout comme Fillon n'est pas descendu en dessous d'un seuil. Macron a eu de la chance, sans l'affaire Fillon, il ne passe pas. Face à Juppé, il ne passe pas. Si jamais Bayrou c'était présenté il ne passait pas, si Valls gagne la primaire du PS il ne passe pas, d'ailleurs si les frondeurs du PS avaient boudés la primaire Mélenchon pouvait passer, etc... J'irai même plus loin, le soutien des médias ont peut-être eu un effet négatif sur Macron a un moment donné.

Donc je ne crois pas du tout au rôle des médias dans tout ça sauf quand ils font bien leur boulot comme le canard enchainé qui balance sur Fillon, et à mon avis les infos viennent plutôt de la droite que de la gauche. Juppé a dit pendant la primaire, il vaut mieux avoir des affaires derrière soi que devant... Juppé a payé pour le parti. Si j'étais un membre du parti LR et partisan de Juppé, et bien je pense que j'aurai passé les infos au canard avec plaisir. C'est d'ailleurs comique de voir comment les fillonistes cherchent qui a balancé, c'est digne du bac à sable. Quand on cherche les balances c'est une preuve supplémentaires de la faute.
La faute est d'ailleurs si petite, puisque plus de la moitié des parlementaires emploient eux aussi des membres de leur famille et sans trop me mouiller je paris que dans 90% des cas il y a des abus, et on abuse tellement facilement dans ce genre de cas que l'emploi fictif est souvent facile à commettre, après tout, les gens aiment bien travailler de temps en temps et quand papa est député c'est assez facile de trouver du boulot si bien que parfois on oublie bêtement qu'on a un double emploi : un vrai et un fictif.

Ce qui serait génial c'est que la justice enquête sur tous les cas en remontant sur 20 ans. Et là, les insoumis serait content on pourrait virer pas mal d'anciens parlementaires. On pourrait même creuser un peu plus en prenant les huissiers et les jardiniers des assemblées qui ont des avantages très avantageux et regarder les liens avec les parlementaires.

Bref, on revient à une démocratie plus propre et plus scandinave, on peut déjà faire un pas même dans la 5ème république.
Aucun Don !!!
Avatar de l’utilisateur
Manu7
*Organisateur*
Trolleur Aphone
 
10 ans d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté1 an d'ancienneté
 
Message(s) : 3509
Inscription : 08 Octobre 2003, 15:40

PrécédentSuivant

Retour vers Y'a pas que Diplo dans la vie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit