Le langage "blitzéen"

Lorsque nous lisons le lexique de 18centres.com, nous trouvons :

« BLITZ : se traduit par nopress. Se dit d'une partie muette où seuls les messages à la SDN sont autorisés. La majorité des joueurs du site considère que les négociations ne doivent pas non plus être permises via la SDN, mais certains préfèrent le contraire. Le juge décide de cela en début de partie. »

Il est toujours tentant pour les joueurs de pouvoir crier «au scandale !» quand un allié vous trahit ou que, tout simplement, il ne voit pas le bon coup à jouer. Idem pour le stress du bon joueur qui voit un solo ennemi se profiler alors que les autres joueurs continuent à se battre pour le podium.

De là, si le juge ne donne pas de limites dès le début de partie, les joueurs ont vite fait de négocier à tout va.

Je vais donc essayer de classifier les «types » de blitz et de définir quels messages ils est possible de passer.
----

1) Le blitz avec négociations sur la SDN.
----

Bien qu'étant défini comme blitz « classique » sur le lexique, ce type de partie est très rarement joué sur 18centres. Le juge doit donc stipuler explicitement aux joueurs que les négociations sont permises sur la SDN.
S'il ne le fait pas, les messages de négociation (implicites ou explicites) sont interdits, purement et simplement.

Les joueurs peuvent alors négocier librement, mais au vu et su de tous les joueurs de la table. Selon que les joueurs soient plus ou moins prolifiques, on peut vite obtenir un imbroglio de négociations incompréhensibles lorsque l'on ne se connecte pas tous les jours 

----
2) Le blitz strictement « muet ».
----

A l'opposé, dans ce type de blitz, aucune négociation n'est permise sur la SDN.
En plus, tous les ordres donnés doivent être valides (vous verrez plus loin ce que sont les ordres non -valides).
Sur 18centres, un ordre invalide est précédé d'un X rouge.

Un joueur allemand souhaitant que le français attaque l'anglais pourra donc donner comme ordre
« MUN S PAR-LON ». L'ordre est valide, donc les consignes du blitz muet sont respectées. (*)
Bien entendu, cette information est donnée au su et vu de tous. En tout cas de ceux qui ont décortiqué les ordres de leurs adversaires.

Pour les distraits, je rappelle que le bouton «Ordres donnés aux tours précédents » permet de consulter les derniers ordres rentrés ainsi que les archives précédentes en utilisant les «< » « > ».

(*) Certains puristes disent même : « qu'en bon langage blitz, on ne doit toujours qu'effectuer des ordres réalisables et utiles à la résolution de la phase pour laquelle on écrit l'ordre ». (Ce qui selon moi n'est plus un langage mais une simple lecture de la carte.)

----
3) Le blitz avec langage « Blitzéen ».
----

Entre ces deux extrêmes, se trouve le blitz avec langage « Blitzéen », largement répandu sur 18centres.
Qu'est ce que le langage blitzéen : c'est utiliser les ordres de ses unités pour faire passer un message.
Ces ordres « non - valides » rendent l'unité inutile pour le tour (équivalent d'un ordre « xxx »).

J'ai tendance à comparer le langage blitzéen avec de l'argot. Celui qui ne le pratique pas a parfois beaucoup de mal à s'y retrouver. De plus, chaque joueur peut « inventer » son argot qu'il est parfois le seul à parler (a un tel point qu'on se demande s'il tente de négocier ou de déstabiliser l'adversaire).


La syntaxe sera toujours de la forme #a# S #b#-#c#

#a# est la position de l'unité envoyant le message.
#b#-#c# est le message proprement dit.

Je vais essayer de répartir les messages selon de grands groupes. La liste n'est bien entendue pas exhaustive.

#a# ou #b# : Dans tous les ordres les pays sont abrégés par ALL, AUT, ANG, FRA, RUS, TUR, ITA.
Parfois aussi, on peut abréger les pays par leur seule initiale (G,A,E,F,R,T,I), et regrouper (ex : F&E)

#z# : défini un territoire précis de la carte.


Les demandes de non-agression.



- #a#-PAX (paix) : propose la paix au pays cible.
- #a#-AMI (amitié) : idem
- #a#-SUI (Suisse) : idem

Exemple : La Turquie souhaite une non-agression avec la Russie : ANK S RUS-PAX

- #z#-DMZ (démilitarisé) : propose au voisin concerné de garder la zone cible démilitarisée.

Exemple : La Turquie souhaite que la mer noire reste inviolée. ANK S NOI-DMZ


Les demandes d'alliance



- #a#-#b# : propose une alliance au pays « a » contre le pays « b »

Exemple : L'Angleterre souhaite que l'Allemagne l'aide à attaquer la France : LON S ALL-FRA
Exemple : L'Angleterre souhaite que l'Allemagne et l'Italie l'aident à attaquer la France : LON S G&I-FRA

- #a#-LEP : Propose au joueur « a » une Lepante.
- #a#-JUG : Propose au joueur « a » un Juggernaut.

- #a#-SOS (ou #a#-HLP) : Au secours, si vous ne m'aidez pas je vais disparaître à court terme.

Parfois aussi, on peut abréger les pays par leur seule initiale (F,E,G,R,A,I,T), et envoyer des messages du type :

#z# s F&E-PAX : demande la paix à la france et l'angleterre, ou demande à ce que france et angleterre arrête de se battre.

#z# s F&E-à3 : propose une triplice à l'angleterre et la France.

Les justifications et avertissements.



- #a#-DSL : Je suis désolé pour mes autres actions de ce tour, ne m'en veuillez pas, restons en bons termes.
- #a#-MCI : on remrcie le joueur « a » pour ce qu'il a fait précédemment.

- #a#-WAR : Je déclare la guerre au joueur « a ».
- #a#-RIP (ou DIE ou DCD) : pour signaler qu'on va tout faire pour que le joueur a disparaisse de la carte.
- #a#-SOL : Attention au solo possible du joueur « a »
- #a#-BOP : le joueur « a » déséquilibre la « Balance of Powers » et tous doivent l'attaquer.
- ONU-#a# : Sus au joueur « a », que tous les autres pays l'attaque.


Les commentaires



- #a#-MDR (ou #a#-LOL ou #a#-GAG) : Je suis Mort de Rire en voyant ta façon de jouer.
- #a#-PFF (ou #a#-TSS) : pour réprimander un joueur qui ne joue pas comme on espère.
- #a#-BYE : Ma dernière unité va disparaître ce tour, rendez-vous aux OEG.
- #a#-KIS ou #a#-LOV : commentaires plus ou moins ironiques à l'adresse du joueur « a »
- ONU-WAR : signale qu'on déclare la guerre à tout le monde. A éviter en 1901 :)



Je ne commenterai pas certains commentaires tels que CON, FUK, DTC, NTM, NAZ, NUL ou autres insanités que l'on rencontre parfois.

Merci à FablienL, Mister Propre et Lanimal13 pour leur présence autour de la table de discussion ayant servi à préparer cet article.





Additional information